Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine/politique de Moscou: le chef du Pentagone se rendra en Géorgie

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    A l'issue du sommet de l'Otan qui se déroulera du 4 au 5 septembre au pays de Galles, le chef du Pentagone Chuck Hagel se rendra en Géorgie pour discuter de la politique de Moscou à l'égard de l'Ukraine, rapporte l'agence News-Georgia.

    A l'issue du sommet de l'Otan qui se déroulera du 4 au 5 septembre au pays de Galles, le chef du Pentagone Chuck Hagel se rendra en Géorgie pour discuter de la politique de Moscou à l'égard de l'Ukraine, rapporte lundi l'agence News-Georgia.

    Selon le service de presse du ministère géorgien de la Défense, les négociations de M.Hagel à Tbilissi porteront essentiellement sur les "actions de la Russie en Ukraine".

    Moscou a démenti à maintes reprises les accusations d'ingérence dans le conflit ukrainien. Le président russe Vladimir Poutine a notamment déclaré qu'avant d'accuser la Russie, il fallait produire des preuves concrètes attestant l'ingérence de Moscou dans la situation en Ukraine. Quoi qu'il en soit, les nombreuses déclarations de Kiev sur l'implication de troupes russes dans le conflit en Ukraine n'ont jamais été étayées par des preuves.

    Intervenant lundi à l'Institut des relations internationales de Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a souligné qu'il n'y aurait pas d'ingérence militaire russe dans le conflit en Ukraine, que Moscou prônait un "règlement exclusivement politique de cette crise extrêmement grave, de cette tragédie". Selon le ministre, toutes les actions de Moscou ne visent qu'à "promouvoir des approches politiques".

    Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d'envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l'Ukraine suite au coup d'Etat du 22 février dernier. Les hostilités ont déjà fait plus de 2.000 morts et 5.000 blessés parmi les civils et ont entraîné d'importantes destructions. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les autorités de Kiev à y mettre fin.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Washington se penche sur une nouvelle livraison d’armes à Kiev
    Moscou: des armes US pour l'Ukraine ne feront qu'éloigner le règlement du conflit
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik