Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Des entrepreneurs grecs prônent l'annulation des sanctions de l'UE contre Moscou

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Des entrepreneurs grecs préfèrent entretenir de bonnes relations économiques avec la Russie et prônent donc l'annulation des sanctions adoptées par l'UE contre la Russie, a déclaré à RIA Novosti le vice-président du groupe Aldemar Alexandros Angelopoulos, membre de la direction de l'agence nationale Invest in Greece.

    Des entrepreneurs grecs préfèrent entretenir de bonnes relations économiques avec la Russie et prônent donc l'annulation des sanctions adoptées par l'UE contre la Russie, a déclaré à RIA Novosti le vice-président du groupe Aldemar Alexandros Angelopoulos, membre de la direction de l'agence nationale Invest in Greece.

    L'agence Invest in Greece vise à attirer des investissements en Grèce et à promouvoir les exportations du pays. Jusqu'à récemment, Alexandros Angelopoulos faisait partie de la direction de la chambre de commerce russo-grecque chargée du développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays.

    Selon l'entrepreneur, les sanctions ont affecté le secteur touristique grec. "Une partie des fonctionnaires russes ne s'est pas rendue cette année en Grèce et préfère passer ses vacances en dehors de l'UE ou en Russie – en Crimée ou à Sotchi par exemple. Le pouvoir d'achat des touristes qui sont quand même venus en Grèce était très bas. La partie de la société russe qui dispose de véritables capacités financières ne visite plus la Grèce", a déclaré Alexandros Angelopoulos.

    Par ailleurs, selon lui, les entrepreneurs ne peuvent pas se plaindre de la décision russe d'adopter des mesures de rétorsion contre les pays occidentaux.

    Les relations entre l'Occident et la Russie se sont détériorées à cause de la situation en Ukraine. Fin juillet, l'UE et les USA sont passés des sanctions ponctuelles contre des particuliers et des compagnies aux mesures visant des secteurs entiers de l'économie russe. La Russie a interdit à son tour l'importation de produits agroalimentaires en provenance des pays ayant adopté des sanctions contre elle: les USA, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

    Cette interdiction concerne les importations de bœuf, de porc, de volaille, de saucisson, de poisson, de fruits, de légumes, de produits laitiers et d'autres marchandises.

    La Grèce a conscience de l'importance des liens avec la Russie.

    "Malheureusement, nous sommes trop attachés au charriot de l'Union européenne et devons le suivre. Alors que pour l'Allemagne – quelle joie! – tout ira bien dans ses relations bilatérales", a déclaré l'entrepreneur.

    D'après lui, la Grèce doit développer ses relations avec la Russie.

    "A une époque j'avais dit à mes collègues: ce serait parfait si l'on pouvait être l'extrémité sud de la Russie. On m'a fait remarquer à l'époque qu'on ne disait pas ce genre de choses. Mais soyons honnêtes – quand tu possèdes la meilleure partie de la Terre et qu'on te traite comme la pire, il faut beaucoup travailler pour prouver le contraire. La Grèce est le meilleur endroit sur terre pour passer ses vacances. Mais elle ne fait pas partie des priorités de la politique européenne", estime-t-il.

    Alexandros Angelopoulos reconnaît qu'il ignore comment régler le problème des sanctions.

    "D'après moi, ce serait une bonne chose pour la Grèce d'expliquer qu'elle ne peut pas avoir des relations conflictuelles avec la Russie, à laquelle nous sommes tous attachés. Il est faux de dire que le premier ministre et d'autres ne veulent pas se rapprocher de la Russie. Simplement l'UE nous empêche de sortir du cadre qu'elle a fixé", pense Alexandros Angelopoulos.

    "En tant qu'association d'entrepreneurs nous ne faisons pas d'analyse politique mais ce que nous voyons est très simple – il faut annuler les sanctions au plus vite pour le bien de l'Union européenne, de la Grèce, et de la Russie", a-t-il déclaré.

    "La Russie et l'Europe ont besoin l'une de l'autre et j'espère qu'elles arrangeront tout. Ce n'est pas seulement mon opinion, c'est celle de la majorité. La diplomatie économique doit passer avant la diplomatie politique. Une diplomatie économique de haut niveau, actuellement absente de nos relations bilatérales", estime Alexandros Angelopoulos.

    Selon lui, une déclaration sera faite de la part de l'association d'entrepreneurs sur les relations avec la Russie.

    "En Grèce, il y a une communauté économique très puissante qui souhaite avoir de bonnes relations avec la Russie", a-t-il indiqué.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Les hackers grecs et turcs se lancent dans une guerre informatique
    La Grèce confirme son intérêt pour le gazoduc de la Russie
    Vladimir Poutine au "Figaro" : «Arrêtez d'inventer des menaces russes imaginaires!»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik