Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou appelle Paris à coopérer, en renonçant à des calculs conjoncturels

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Les traditions de coopération russo-française ne doivent pas devenir l'otage des calculs conjoncturels, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères, suite à des propos tenus vendredi 29 août par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

    Les traditions de coopération russo-française ne doivent pas devenir l'otage des calculs conjoncturels, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères, suite à des propos tenus vendredi 29 août par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

    "La Russie et la France ont une longue histoire d'amitié et de solides traditions de coopération politique et économique, sans parler d'intenses échanges culturels et contacts entre personnes. Tout cela ne doit pas devenir l'otage des calculs conjoncturels", souligne la diplomatie russe.

    "Le ministre français a rapporté aux ambassadeurs de France, réunis à Paris, les résultats qu'auraient déjà apporté les sanctions imposées à la Russie, en prétendant notamment le ralentissement de la croissance du PIB et la diminution des volumes d'investissements en Russie. Or, M.Fabius a dû reconnaître que les producteurs agricoles en France et dans d'autres pays de l'Union européenne essuyaient également des pertes, payant ainsi la politique à courte vue de leurs dirigeants", lit-on dans le communiqué.

    M.Fabius a dénoncé l'"intervention Russe" en Ukraine, déclarant: "Lorsqu'un pays envoie des forces militaires dans un autre pays sans l'accord et contre l'accord de cet autre pays, ça s'appelle une intervention et évidemment c'est inacceptable".

    "Il faut que cessent les bruits de bottes russes en Ukraine", a-t-il martelé.

    Moscou a déclaré à maintes reprises ne pas avoir envoyé de troupes en Ukraine, et aucune preuve ne confirme les affirmations du contraire.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Guerre en Ukraine: un règlement «utopique», sommet après sommet
    La «fenêtre d’opportunités» franco-russes restera-t-elle ouverte en 2018?
    Entre l’Ours et le Coq: quelle place pour Paris lors du nouveau mandat de Poutine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik