Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sommet de l'OCS: plusieurs accords signés à Douchanbe

    International
    URL courte
    0 10

    Les dirigeants de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), réunis à Douchanbe, ont adopté plusieurs documents conjoints, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    Les dirigeants de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), réunis à Douchanbe, ont adopté plusieurs documents conjoints, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    Parmi les accords signés figurent notamment la déclaration conjointe des chefs d'Etat des pays membres de l'OCS, le règlement d'octroi du statut de pays membre de l'OCS, une stratégie de développement de l'OCS pour 2015-2025 et un programme de célébration du 70e anniversaire de la victoire dans la Grande Guerre patriotique de 1941-1945.

    "Nous avons tourné une nouvelle page de l'histoire de l'OCS destinée à renforcer le prestige international de notre organisation", a déclaré le président tadjik Emomali Rakhmon, commentant la signature des accords.

    Créée en juin 2001 à Shanghai, l'OCS est une organisation régionale qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. L'organisation compte également cinq Etats observateurs (Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie et Pakistan) et trois partenaires de discussion: la Biélorussie, le Sri Lanka et la Turquie. Le Tadjikistan préside l'OCS depuis 2013. En 2015, la présidence de cette organisation passera à la Russie.

    La superficie totale des pays membres de l'OCS est de 30,19 millions de km², soit trois cinquièmes de l'Eurasie. Ces pays comptent au total 1,5 milliard d'habitants, soit un quart de la population mondiale.

    Lire aussi:

    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    Un incident entre un avion américain et un Su-30 vénézuélien au-dessus des Caraïbes – vidéos
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik