Ecoutez Radio Sputnik
    Armée ukrainienne dans le Donbass

    Ukraine: l'UE redoute de reconnaître la présence de mercenaires pro-Kiev (expert)

    © REUTERS/ Gleb Garanich
    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 93726

    L'UE craint de reconnaître que des mercenaires européens combattent aux côtés des troupes pro-Kiev, a déclaré vendredi à RIA Novosti le politologue polonais Mateusz Piskorski, directeur du Centre européen d'analyse géopolitique.

    L'UE craint de reconnaître que des mercenaires européens combattent aux côtés des troupes pro-Kiev, a déclaré vendredi à RIA Novosti le politologue polonais Mateusz Piskorski, directeur du Centre européen d'analyse géopolitique. 

    "Nous disposons d'informations selon lesquelles des mercenaires polonais combattent dans l'est de l'Ukraine. Il s'agit notamment de 17 anciens membres de l'unité spéciale polonaise Grom", a déclaré M.Piskorski. 

    Selon lui, ils gagnent jusqu'à 500 dollars pour chaque jour de mission en Ukraine.

    D'après M.Piskorski, le ministère polonais de la Défense est au courant de leur présence en Ukraine, mais "refuse de commenter ce fait au motif que ces militaires ne font plus partie des forces spéciales". 

     

    Le dirigeant de la république autoproclamée de Lougansk, Igor Plotnitski, a antérieurement signalé la présence de mercenaires européens dans les rangs de l'armée ukrainienne. 

    "La partie ukrainienne se livre chaque jour à des provocations. Nous ne répondons que si elle ouvre le feu, mais ne passons pas à l'attaque. Il est peu probable que la trêve dure longtemps, car l'armée ukrainienne pratique la rotation de ses effectifs et procède à leur redéploiement. Nous voyons des mercenaires étrangers arriver dans la région. Les troupes se retirent en arrière, laissant les mercenaires venus de Pologne et d'autres pays prendre position en première ligne", a indiqué M. Plotnitski.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    Tags:
    mercenaires, Union européenne (UE), Mateusz Piskorski, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik