Ecoutez Radio Sputnik
International

Ukraine: 5 mds USD investis pour renverser Ianoukovitch (journaliste)

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2150)
0615121

Les Etats-Unis ont investi cinq milliards de dollars dans différentes ONG en Ukraine pour financer les activités visant à renverser le président Viktor Ianoukovitch et le pouvoir légitimement élu dans ce pays, a indiqué à Belgrade le journaliste, présentateur et blogueur britannique Neil Clark.

Les Etats-Unis ont investi cinq milliards de dollars dans différentes ONG en Ukraine pour financer les activités visant à renverser le président Viktor Ianoukovitch et le pouvoir légitimement élu dans ce pays, a indiqué jeudi à Belgrade le journaliste, présentateur et blogueur britannique Neil Clark.

"Cinq milliards de dollars ont été dépensés en Ukraine à des actions antigouvernementales. Il s'agit de l'argent des contribuables américains envoyé à des ONG (organisations non-gouvernementales) en Ukraine pour y renverser le gouvernement légitime", a déclaré M.Clark lors d'un colloque international consacré au centenaire du début de la Première Guerre mondiale.

Selon le journaliste, depuis les bombardements de 1999 par l'Otan de la Yougoslavie souveraine, une "troisième guerre mondiale" est menée dans le monde par les Etats-Unis et les principaux pays de l'Alliance contre les "Etats stratégiquement importants", essayant de pratiquer leur propre politique indépendante.

"Avant l'ingérence militaire directe, à titre de premier pas, on lance obligatoirement une attaque économique contre ces pays, qu'on frappe de sanctions économiques", a rappelé l'expert. 

Et d'ajouter que, si nécessaire, des activités terroristes sont également stimulées dans ces pays "pour y attaquer les forces gouvernementales et attiser une guerre civile". 

"Nous voyons ce qui se passe ces jours-ci en Ukraine. La liste des pays indépendants qui ont été attaqués depuis 1999 est très longue et ne cesse de s'allonger. Ce sont notamment l'Afghanistan, l'Iran, l'Irak, la Libye, la Syrie et voilà que maintenant la Russie est menacée, nous voyons des sanctions et observons la diabolisation de son président", a noté M.Clark, en prévenant que la politique pratiquée aujourd'hui par les leaders occidentaux était encore plus redoutable qu'il y a 100 ans quand la Première guerre mondiale a éclaté.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2150)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres