Ecoutez Radio Sputnik
    Département américain de la Défense

    Le Pentagone envoie des experts militaires en Ukraine

    © Flickr/ David B. Gleason
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    Le département américain de la Défense a envoyé huit experts militaires en Ukraine, rapporte dimanche le journal Washington Times se référant à la porte-parole du Pentagone Eileen Lainez.

    Le département américain de la Défense a envoyé huit experts militaires en Ukraine, rapporte dimanche le journal Washington Times se référant à la porte-parole du Pentagone Eileen Lainez.

    D'après l'interlocutrice du journal, les spécalistes US ont pour mission de partager avec leurs collègues ukrainiens des "tactiques et des techniques de planification", ainsi que des méthodes de suppression de troubles de masse.

    "Avec le soutien de Kiev et du département d'Etat américain, les experts étudieront également les possibilités d'élargir la coopération avec Kiev en vue de renforcer les capacités militaires de l'Ukraine", a expliqué Mme Lainez.

    Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

    Dans la nuit du 19 au 20 septembre, Kiev et les insurgés de l'est de l'Ukraine ont en outre signé un mémorandum de paix qui prévoit l'arrêt de l'usage des armes, le retrait de 15 km des pièces d'artillerie lourdes depuis leur "ligne de contact", la création d'une zone de sécurité de 30 km dans l'est de l'Ukraine, l'interdiction de survol de la zone de sécurité aux avions de combat et drones et le départ des mercenaires étrangers des deux camps.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    «Seule l’Ukraine peut arrêter la guerre civile en respectant les accord de Minsk»
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik