Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'UE doit empêcher Moscou de créer un couloir terrestre vers la Crimée (Mogherini)

    International
    URL courte
    Référendum en Crimée (2014) (417)
    0 02

    L'Union européenne doit empêcher la mise en place d'un couloir terrestre entre la péninsule de Crimée et le reste du territoire russe, a déclaré lundi soir à Bruxelles la ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini.

    L'Union européenne doit empêcher la mise en place d'un couloir terrestre entre la péninsule de Crimée et le reste du territoire russe, a déclaré lundi soir à Bruxelles la ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini.

    "J'estime  que l'UE doit déployer des efforts en vue de ne pas permettre la création d'un couloir terrestre (entre la Crimée et le reste du territoire russe, ndlr)", a déclaré Mme Mogherini, élue fin août au poste de haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité commune.

    Dans le même temps, elle a rappelé que l'Union européenne pourrait alléger le régime de sanctions visant la Russie si la situation en Ukraine s'améliore. Dans le cas contraire, une aggravation de la crise entraînera un durcissement ultérieur des sanctions, a prévenu la ministre italienne.

    Peuplée en majorité de russophones, la Crimée et la ville de Sébastopol ont proclamé leur indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et leur réunification avec la Russie suite à un référendum organisé après le renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch le 22 février.

    Kiev et les pays occidentaux ne reconnaissent pas le référendum du 16 mars et dénoncent une "annexion" de la péninsule de Crimée par Moscou. Les Etats-Unis, l'UE et leurs partenaires ont adopté plusieurs séries de sanctions contre plusieurs personnalités politiques, hommes d'affaires et grandes entreprises russes.

    Dossier:
    Référendum en Crimée (2014) (417)

    Lire aussi:

    Les sanctions européennes visant la Crimée prolongées d'un an
    L’ambassadeur italien donne les raisons de la réunification de la Crimée avec la Russie
    La Crimée est prête à accueillir des étrangers et Kiev n'y pourra rien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik