International
URL courte
Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
0 36
S'abonner

L'armée ukrainienne a utilisé des bombes à sous-munitions en octobre, a déclaré mardi l'organisation de défense des droits de l'Homme (HRW) dans un communiqué.

L'armée ukrainienne a utilisé des bombes à sous-munitions en octobre, a déclaré mardi l'organisation de défense des droits de l'Homme (HRW) dans un communiqué.

"Début octobre 2014, les forces gouvernementales ukrainiennes ont utilisé des bombes à sous-munitions dans les quartiers résidentiels de la ville de Donetsk. Le recours aux bombes à sous-munitions dans les zones résidentielles viole les lois de la guerre et peut constituer un crime de guerre, car ces armes tuent de façon indifférenciée civils et militaires", indique le communiqué.

Au bout d'une enquête de sept jours, l'organisation a établi l'usage de bombes à sous-munitions dans plus de 12 localités.

"Bien qu'il ait été impossible de déterminer avec exactitude les responsables, les preuves recueillies permettent d'affirmer que plusieurs attaques impliquant des armes à sous-munitions à Donetsk ont été perpétrées par les forces gouvernementales ukrainiennes", poursuit le communiqué.

HRW relève que le 2 octobre, un employé du Comité international de la Croix-Rouge a trouvé la mort à Donetsk dans une attaque de ce type. Les experts de HRW ont trouvé sur les lieux les restes de 22 roquettes tirées par des systèmes Ouragan et Grad, qui contenaient 912 sous-munitions.

L'utilisation  de bombes à sous-munitions est interdite par une convention internationale. Les insurgés du sud-est de l'Ukraine ont plusieurs fois accusé Kiev de recourir aux bombes à sous-munitions.

Dossier:
Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Un moyen pour conserver Windows 7 découvert
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook