International

Sous-marin: la Suède admet avoir diffusé de fausses informations

International
URL courte
2520
S'abonner

Les militaires suédois ont délibérément diffusé de fausses informations sur l'emplacement d'un sous-marin d'origine inconnue dans les eaux territoriales du pays, a annoncé mardi le ministère suédois de la Défense.

Les militaires suédois ont délibérément diffusé de fausses informations sur l'emplacement d'un sous-marin d'origine inconnue dans les eaux territoriales du pays, a annoncé mardi le ministère suédois de la Défense.

"Il ne fallait pas indiquer à l'adversaire que nous connaissions l'emplacement réel de l'objet ", lit-on sur le site ministériel.

Depuis vendredi soir, une opération militaire de grande ampleur est en cours au large de Stockholm pour retrouver un sous-marin étranger présumé qui serait entré dans les eaux territoriales du pays. Plus de 200 hommes, ainsi que des bateaux furtifs, des dragueurs de mines et des hélicoptères sont impliqués dans les recherches, lancées sur la base de rapports faisant état d’une "activité sous-marine étrangère et suspecte" dans la région.

Le contre-amiral Anders Grenstad, qui dirige l'opération, a présenté dimanche aux journalistes une carte indiquant trois zones où une activité sous-marine suspecte a été détectée, ainsi qu'une photo qui aurait été prise par un témoin oculaire à proximité d'un fiord.

Par la suite, les journalistes de la chaîne de télévision SVT se sont rendus sur les lieux où la photo aurait été prise et ont établi que les informations dévoilées par les militaires ne correspondaient pas à la réalité.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook