Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crimée/Russie: l'Occident s'est résigné à la réunification (Gorbatchev)

    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (186)
    0 70381

    L'Occident "s'est déjà résigné" à la réunification de la Crimée avec la Russie, a déclaré l'ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev dans une interview au journal Komsomolskaïa Pravda.

    L'Occident "s'est déjà résigné" à la réunification de la Crimée avec la Russie, a déclaré l'ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev dans une interview au journal Komsomolskaïa Pravda.

    "A mon avis, il s'est déjà résigné (...). On ne peut pas séparer la Crimée de la Russie", a indiqué M.Gorbatchev.

    Le 9 novembre dernier, Mikhaïl Gorbatchev a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin, où il participait en qualité d'invité d'honneur aux festivités des 25 ans de la chute du Mur de Berlin. Selon M.Gorbatchev, Mme Merkel souhaite promouvoir les relations avec la Russie.

    Le président russe Vladimir Poutine a antérieurement qualifié d'inadéquate la réaction des pays occidentaux à la réunification de la Crimée avec la Russie. Il a rappelé qu'aucune norme du droit international n'avait été violée.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes suite à un référendum tenu en mars dernier. L'Ukraine considère la Crimée comme son territoire provisoirement occupé. Les Etats-Unis, l'UE et leurs partenaires ne reconnaissent pas la réunification de la Crimée avec la Russie et ont adopté des sanctions contre Moscou et plusieurs sociétés privées russes.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (186)

    Lire aussi:

    Merkel fournit malgré elle un «argument en béton» en faveur de la Crimée russe
    Les sanctions prises contre Moscou jugées «inacceptables» par un politicien japonais
    L’Occident se tourne-t-il progressivement vers la Crimée?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik