Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau nord-coréen

    La Corée du Nord menace d'effectuer un nouvel essai nucléaire

    © Flickr / (stephan)
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (374)
    0 02
    S'abonner

    Pyongyang a menacé de réaliser un nouvel essai nucléaire en réponse à l'intention de l'Onu d'enquêter sur les violations des droits de l'homme en Corée du Nord, rapporte jeudi la BBC.

    Pyongyang a menacé de réaliser un nouvel essai nucléaire en réponse à l'intention de l'Onu d'enquêter sur les violations des droits de l'homme en Corée du Nord, rapporte jeudi la BBC.

    En février 2014, la Commission des droits de l'homme des Nations unies a présenté un rapport de 372 pages constatant des faits d'extermination massive de la population, de tortures et de famine dans le pays.

    Le rapporteur spécial de la Commission Marzuki Darusman a déclaré que l'Onu disposait d'assez de preuves pour reporter la responsabilité pour les violations des droits de l'homme en Corée du Nord sur son leader Kim Jong Un. Par la suite, l'Onu a adopté une résolution appelant à saisir le Tribunal pénal international sur les crimes contre l'humanité commis dans le pays.

    Jeudi 20 novembre, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé les autorités américaines "d'avoir inspiré la récente résolution de l'Onu" concernant les violations des droits humains en Corée du Nord, indique la BBC.

    Pyongyang a affirmé que les preuves recueillies dans le rapport "avaient été fabriquées par des traîtres". Selon le régime communiste, l'approbation de la résolution basée sur les données de ce document constitue "une agression" qui pousse le pays à procéder à un nouvel essai nucléaire.

    La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 avant de mener en 2006, en 2009 et en 2013 des essais nucléaires souterrains qui ont provoqué de vives protestations au sein de la communauté internationale.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (374)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik