Ecoutez Radio Sputnik
    Christianisme

    "Christianophobie": Moscou invite l'Europe à se pencher sur le problème

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    0 32

    Lors d'une rencontre ministérielle, début décembre à Bâle, en Suisse, la délégation russe proposera à l'Union européenne de se pencher sur les processus menant à la "christianophobie", a annoncé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    Lors d'une rencontre ministérielle, début décembre à Bâle, en Suisse, la délégation russe proposera à l'Union européenne de se pencher sur les processus menant à la "christianophobie", a annoncé samedi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "Il y a quelques années, à l'initiative des Européens, il y a eu, au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), des actions contre l'islamophobie. Nous allons proposer d'analyser les processus menant à la christianophobie. Nous formulerons une telle initiative lors de la réunion ministérielle de Bâle dans une semaine", a déclaré le ministre lors d'une assemblée, à Moscou, du Conseil russe pour la politique extérieure et de défense.

    Et d'ajouter que la plupart des membres de l'UE préféraient éviter ce problème, ayant "honte d'en parler".

    "Comme ils ont également eu honte d'écrire dans la Constitution de l'Union européenne que l'Europe a des origines chrétiennes", a rappelé M.Lavrov.

    Néanmoins, les militants des droits de l'homme signalent que des millions de chrétiens en terre d'islam fêtent la Résurrection du Christ souvent au péril de leur vie, que dans les pays islamiques, les chrétiens sont soit interdits (Arabie saoudite), soit régulièrement pris pour cibles par des attentats (Pakistan, Soudan, Maghreb, Turquie, Egypte …). 

    De nombreuses ONG à travers le monde fustigent le double langage et l'absence de remise en question des pays musulmans. Tandis que les pays de l'Organisation de coopération islamique (OCI) dénoncent "l'islamophobie" occidentale, les adeptes du Christ sont réduits à des citoyens de seconde zone en pays d'islam et y forment des minorités humiliées.

    Lire aussi:

    Enquête sur l’islamophobie: la Turquie solidaire, protectrice ou provocatrice?
    La Russie continuera à protéger les chrétiens au Proche-Orient et en Afrique du Nord
    Des milliers de chrétiens tués en raison de leur foi dans le monde en 2018, selon une ONG
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik