Ecoutez Radio Sputnik
    BPC de classe Mistral

    Mistral: les Russes insensibles au chantage (député français)

    © Sputnik. Grigory Sysoev
    International
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 2011

    La France doit finalement décider si elle livre ou non les porte-hélicoptères de classe Mistral à la Russie, les Russes étant insensibles au chantage, a déclaré mardi soir Thierry Mariani, député UMP des Français de l'étranger dans une interview accordée à la chaîne de télévision BFMTV.

    La France doit finalement décider si elle livre ou non les porte-hélicoptères de classe Mistral à la Russie, les Russes étant insensibles au chantage, a déclaré mardi soir Thierry Mariani, député UMP des Français de l'étranger dans une interview accordée à la chaîne de télévision BFMTV.

    "On livre ou on ne livre pas! A un moment il faut savoir", s'est-il exclamé. "On sait très bien que le chantage ne fonctionne pas sur les Russes. On a un contrat, nous le respectons", a indiqué le député.

    "Chaque jour qui passe montre aux pays étrangers que la signature de contrats d'armement, ça ne garantit pas la livraison de la France. Je pense que c’est une très mauvaise nouvelle pour notre industrie nationale", a-t-il souligné.

    Auparavant, le président français François Hollande, a suspendu la livraison à la Russie d'un premier bâtiment de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral considérant que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permettait toujours pas la livraison du premier BPC. Il a donc estimé qu'il convenait de surseoir, jusqu'à nouvel ordre, à l'examen de la demande d'autorisation nécessaire à l'exportation du premier BPC à la Fédération de Russie.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    Les Mistral égyptiens seront équipés d’hélicoptères russes
    Moscou formera les pilotes des hélicoptères Ka-52 destinés aux Mistral égyptiens
    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik