Ecoutez Radio Sputnik
Mistral

Mistral pour Moscou: signer le contrat était une erreur (Rogozine)

© Sputnik. Aleksei Filippov
International
URL courte
La Russie achète un BPC Mistral (316)
04310

La signature du contrat pour l'achat de BPC Mistral a été une erreur de l'ex-ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov, estime le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

La signature du contrat pour l'achat de BPC Mistral a été une erreur de l'ex-ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov, estime le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"J'étais toujours hostile à la signature de ce contrat et je l'ai toujours considéré comme une affaire personnelle de monsieur Serdioukov", a indiqué M.Rogozine devant les journalistes.

"Si vous avez besoin de quelque chose pour assurer votre sécurité, il faut plutôt acheter des technologies pour construire ce que vous voulez à l'intérieur de votre pays. La situation avec les Mistral témoigne du caractère néfaste que revête l'indépendance technologique envers un autre Etat", a expliqué le vice-chef du gouvernement russe.

Mardi 25 novembre, le président français François Hollande a suspendu la livraison à la Russie d'un premier bâtiment de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral, considérant que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permettait toujours pas la livraison du premier BPC.

Dossier:
La Russie achète un BPC Mistral (316)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik