Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Irak: des centaines de femmes réduites en esclavage par l'EI (ONG)

    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    0 02

    Depuis le mois d'août, les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont enlevé des centaines, voire des milliers de femmes et de jeunes filles dans la région de Sinjar (nord de l'Irak) afin de les réduire en esclavage,annonce mardi l'ONG Amnesty International dans un rapport.

    Depuis le mois d'août, les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont enlevé des centaines, voire des milliers de femmes et de jeunes filles dans la région de Sinjar (nord de l'Irak) afin de les réduire en esclavage,annonce mardi l'ONG Amnesty International dans un rapport.

    "Des centaines, peut-être des milliers" de femmes ont ainsi été mariées de force, vendues ou offertes par l'EI à des combattants ou sympathisants. Les meurtres, tortures, viols et enlèvements commis relèvent du nettoyage ethnique, souligne l'ONG.

    L'ONG précise que plusieurs victimes sont à peine adolescentes. "Des filles âgées de 14, 15 ans ou plus jeunes encore". Selon l'ONG, "les conséquences physiques et psychologiques des effroyables souffrances que ces femmes ont subies sont catastrophiques".

    Face aux exactions dont elles sont victimes de la part des djihadistes de l'Etat islamique (EI), plusieurs jeunes femmes yézidies ont choisi de se donner la mort plutôt que d'endurer ces souffrances, souligne l'Amnesty international.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    «On m’a revendue 12 fois», récit d’une prisonnière de Daech
    Le parquet turc requiert 15 ans de prison contre les militants d'Amnesty
    Deux charniers de Yézidis découverts à Sinjar en Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik