International

France/prise d'otages: la police engage des négociations avec les terroristes

International
URL courte
Des attentats en France (janvier 2015) (71)
0 12
S'abonner

Les agents du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) ont engagé des négociations avec deux preneurs d'otages, en Seine-et-Marne, rapportent les médias français.

Les agents du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) ont engagé des négociations avec deux preneurs d'otages, en Seine-et-Marne, rapportent vendredi les médias français. 

La police a confirmé qu'il s'agissait des frères Saïd et Chérif Kouachi soupçonnés de l'attentat contre Charlie Hebdo, ajoutant que le nombre des personnes prises en otages était inconnu pour le moment.

Les auteurs présumés de l'attentat de Charlie Hebdo ont été identifiés vendredi matin en Seine-et-Marne. Après avoir volé une voiture, les frères Kouachi ont ouvert le feu sur des policiers et se sont ensuite retranchés dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële.

Le GIGN est une unité d'élite de la Gendarmerie nationale française, spécialisée dans les opérations de contre-terrorisme, de libération d'otages, de lutte contre le grand banditisme et de protection.

Dossier:
Des attentats en France (janvier 2015) (71)

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook