International
URL courte
0 11
S'abonner

Boko Haram a mené dimanche un nouveau raid meurtrier dans l’Extrême-nord du Cameroun, enlevant une soixantaine de personnes, dont une majorité de femmes et d’enfants, a rapporté lundi le site d'Euronews.

Boko Haram a mené dimanche un nouveau raid meurtrier dans l’Extrême-nord du Cameroun, enlevant une soixantaine de personnes, dont une majorité de femmes et d’enfants, a rapporté lundi le site d'Euronews.

Après avoir mis le feu à deux villages, les combattants islamistes ont ensuite pris la route du Nigéria. Leurs incursions dans cette zone étant récurrentes, beaucoup d’habitants, et la plupart des policiers en poste près de la frontière nigériane ont fui plus à l’intérieur des terres.

Ce raid survient alors que le Tchad voisin a commencé à déployer des troupes au Cameroun pour combattre les islamistes. Samedi, un convoi de 400 véhicules militaires est entré dans le pays.

N’Djamena a lancé un appel à tous les pays du continent pour former une coalition africaine contre Boko Haram. Le Nigéria, d’où vient le groupe islamiste, a exprimé quant à lui un soutien conditionnel à l’arrivée de troupes tchadiennes sur son sol.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook