International
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
0 03
S'abonner

La France débloquera 425 millions d'euros supplémentaires en trois ans pour la lutte contre le terrorisme, a déclaré le premier ministre français Manuel Valls cité par les médias internationaux.

La France débloquera 425 millions d'euros supplémentaires en trois ans pour la lutte contre le terrorisme, a déclaré mercredi le premier ministre français Manuel Valls cité par les médias internationaux.

"Ce sont 425 millions d'euros de crédits d'investissement, d'équipement et de fonctionnement qui seront alloués en trois ans à ce plan", a indiqué M.Valls lors d'une conférence de presse.

Selon le premier ministre, le gouvernement français créera en outre 2.680 emplois supplémentaires consacrés à la lutte contre le terrorisme dont 1.400 emplois au ministère de l'Intérieur, 950 au ministère de la Justice, 250 au ministère de la Défense et 80 au ministère des Finances.

M.Valls a précisé que ces investissements seraient compensés par des économies "sur l'ensemble du champ de la dépense publique, année après année".

Le premier ministre a rappelé que la menace terroriste restait à un niveau élevé en France et a jugé nécessaire de surveiller près de 3.00 islamistes radicaux. A l'heure actuelle, 122.000 policiers, gendarmes et militaires français sont mobilisés pour garantir la sécurité dans le pays.

M.Valls a en outre annoncé mercredi la création d'un site internet visant à informer le grand public sur les moyens de lutter "contre l'embrigadement djihadiste", surtout parmi les jeunes.

Une attaque contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo perpétrée le 7 janvier dernier a marqué le début d'une série d'attentats dans la région parisienne qui ont fait 17 morts en trois jours, dont trois policiers. La police a éliminé trois terroristes le 9 janvier dans le cadre de deux opérations spéciales.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Pourquoi le prince Albert de Monaco a-t-il rendu visite au Pr Raoult?
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook