International

Ukraine: Soros déçu par l'Europe d'aujourd'hui face à la Russie (WSJ)

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
3417
S'abonner

Le milliardaire américain George Soros a appelé l'UE à accorder une assistance financière à l'Ukraine, "agressée par la Russie", et a parlé en termes très peu élogieux de l'Europe d'aujourd'hui par rapport à son image d'il y a un quart de siècle, rapporte le Wall Street Journal (WSJ).

Le milliardaire américain George Soros a appelé l'UE à accorder une assistance financière à l'Ukraine, "agressée par la Russie", et a parlé en termes très peu élogieux de l'Europe d'aujourd'hui par rapport à son image d'il y a un quart de siècle, rapporte vendredi le Wall Street Journal (WSJ). 

"Il y a 25 ans, l'Europe s'unissait, alors que maintenant, elle se désintègre, alors que la Russie se renforce au contraire", a constaté M.Soros. 

Selon lui, l'Europe n'est plus l'union bénévole d'Etats souverains, prêts à céder une partie de leur souveraineté pour une cause commune.

"Aujourd'hui, c'est quelque chose de parfaitement différent, un système de rapports entre créanciers et emprunteurs où les débiteurs honorent à peine leurs engagements, alors que les créanciers posent des conditions ne permettant pas aux emprunteurs de sortir de leur position dépendante", a souligné le milliardaire.

Et d'appeler l'Europe à soutenir financièrement l'Ukraine.

"Ce n'est pas seulement l'avenir de l'Ukraine, mais aussi celui de l’Union européenne qui sont en jeu. La perte de l'Ukraine serait une perte colossale pour l'Europe et permettra à la Russie de diviser et de régner", a prévenu le financier.

Il a exhorté l'Europe à prêter à l'Ukraine une somme de l'ordre de 20 milliards de dollars, car "l'attaque de la Russie contre l’Ukraine est indirectement une offensive contre l’Union européenne et ses principes de gouvernance". 

"Les membres de l'UE sont des pays en guerre, et ils doivent commencer à agir comme tels, c'est-à-dire modifier leur engagement en faveur de l'austérité budgétaire, et reconnaître qu'il vaut mieux pour eux aider l'Ukraine à se défendre plutôt qu'espérer ne pas avoir à défendre l'UE eux-mêmes", a-t-il conclu.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook