International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 614
S'abonner

La Pologne juge insuffisantes les sanctions actuelles de l'UE contre la Russie.

L'Europe doit être prête à durcir les sanctions contre la Russie en cas de dégradation de la situation en Ukraine, a affirmé vendredi la première ministre polonaise Ewa Kopacz.

"Les pays de l’Union européenne, les dirigeants européens doivent connaître la réponse à la question "Et après?", a déclaré à Paris devant les journalistes Mme Kopacz avant de rencontrer le président français François Hollande.

Et d'ajouter que les pays membres de l'UE devaient se demander dès à présent jusqu’à quel point ils étaient prêts à imposer de nouvelles mesures (restrictives, ndlr) à l'encontre de la Russie.

"La prolongation des sanctions jusqu'en septembre mise à part, mes négociations avec le président (de France, ndlr) porteront sur les mesures supplémentaires à imposer en cas d'escalade des hostilités dans l'est de l'Ukraine", a indiqué la chef du gouvernement polonais.

Les relations entre la Russie et l'Occident se sont détériorées en 2014 en raison de la situation en Ukraine. Fin juillet, l'UE et les Etats-Unis, dont les mesures ne concernaient initialement que des personnes physiques et morales russes, ont frappé de sanctions des secteurs entiers de l'économie russe. La Russie a riposté par un embargo alimentaire.

La Russie a déclaré à maintes reprises que le langage des ultimatums et des sanctions à son encontre était inacceptable. Le Kremlin a plusieurs fois démenti toute implication dans les événements dans l'est de l'Ukraine et souligné son intérêt à voir surmontée la crise politique et économique dans l'Etat voisin.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Sanctions: une guerre économique contre la Russie
Ukraine: intensifier les négociations au lieu de renforcer les sanctions
L’Europe ressentira douloureusement le « boomerang » de nouvelles sanctions
UE: Vienne opposé à de nouvelles sanctions économiques contre la Russie
Tags:
sanctions, Ewa Kopacz, Pologne, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook