Ecoutez Radio Sputnik
    Un militaire ukrainien près de la ville de Debaltsevo dans la région de Donetsk

    Ukraine: Berlin rejette toute possibilité de règlement militaire

    © REUTERS / Valentyn Ogirenko
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 214
    S'abonner

    Une solution militaire n'est pas celle que le gouvernement allemand voit comme issue possible à la crise ukrainienne.

    La porte-parole du gouvernement allemand Christiane Wirtz a exposé une fois de plus lundi, devant les journalistes à Berlin, la position officielle de Berlin, selon laquelle le conflit en Ukraine n'a pas de solution militaire.

    "Une solution militaire, ce n'est pas celle que le gouvernement fédéral voit comme issue possible à cette crise", a déclaré Mme Wirtz, commentant les projets américains de livrer des armes à l'Ukraine.

    Parmi les auteurs du document intitulé "Préservation de l'indépendance ukrainienne, opposition à l'agression russe: que doivent faire les eu et l'Otan" figurent l'ex-ambassadeur américain à l'Otan Ivo Daalder, l'ancienne sous-secrétaire à la Défense Michèle Flournoy, l'ancien sous-secrétaire d'Etat Strobe Talbott, les anciens ambassadeurs des Etats-Unis en Ukraine Steven Pifer et John Herbst, et l'ancien commandant adjoint du commandement de l'Otan en Europe James Stavridis.

    Le New York Times a rapporté lundi que les Etats-Unis réfléchissaient à un possible soutien militaire "défensif" à l'Ukraine face à la recrudescence des combats avec les "séparatistes" dans l'est du pays. Selon le quotidien, le président américain Barack Obama n'a pas encore pris de décision sur l'envoi d'"aide létale", mais son administration évoque le sujet. 

    Par ailleurs, le commandant en chef de l'Otan, le général américain Philip Breedlove, serait favorable à l'envoi d'armes défensives aux forces ukrainiennes.

    Les autorités ukrainiennes ont lancé en avril 2014 une opération militaire dans le Donbass contre les habitants de la région opposés au coup d'État de février dernier. Selon les dernières informations des Nations unies, le conflit a déjà fait plus de 5.000 victimes civiles. Depuis le 9 janvier, l'intensité des bombardements dans la région a augmenté, de même que le nombre de victimes du conflit.

    Kiev ne cesse d'affirmer que la Russie fournit des arms aux insurgés du Donbass, et que des militaires russes sont présents dans la région. Cependant, Moscou dément toutes ces accusations, en les qualifiant d'infondées étant donné que les autorités ukrainiennes n'en ont jusqu'à présent fourni aucune preuve.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    La politique américaine en Ukraine va-t-elle entraîner une nouvelle guerre froide ?
    Les experts US jugent nécessaire de fournir des armes défensives létales à l'Ukraine
    Expert: la mobilisation entraînera la dislocation de l'Ukraine
    Ukraine: des livraisons d'armes violeraient les décisions de l'UE
    Tags:
    Christiane Wirtz, Donbass, Ukraine, Allemagne, Berlin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik