International
URL courte
Situation dans le Donbass (2015) (227)
0 255
S'abonner

Un haut responsable de la Maison Blanche estime que la crise en Ukraine ne peut pas être résolue par la livraison d'armes aux autorités de Kiev.

Livrer des armes à Kiev n'aidera pas à régler le conflit qui fait rage dans le sud-est de l'Ukraine, a déclaré le conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain, Ben Rhodes.

"Nous ne croyons pas qu'il faille répondre à la crise en Ukraine par l'envoi de davantage d'armes dans le pays", a indiqué le responsable dans une interview accordée à la chaîne CNN.

"Nous estimons toujours que la voie des sanctions qui affectent profondément l'économie russe constitue le meilleur moyen pour exercer une influence sur Moscou", a expliqué M.Rhodes.

Auparavant, le journal New York Times, citant des sources au sein de l'administration US, a rapporté que le commandant en chef des forces de l'Otan en Europe, le général US Philip Breedlove, ainsi que plusieurs hauts responsables de la Maison Blanche, proposaient à Barack Obama de fournir des armes "destinées à la défense" aux autorités de Kiev.

Lundi, le président américain a promis d'affecter 117 millions de dollars à l'Ukraine pour "combattre l'influence russe". Pourtant, il ne s'agit toujours pas de fournir du matériel létal à Kiev.

Les autorités ukrainiennes mènent depuis le 15 avril dernier une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon l'Onu, les hostilités en Ukraine ont fait 5.187 morts et 11.515 blessés et près d'un million d'Ukrainiens ont dû quitter leurs foyers. Au total, cinq millions de personnes ont été touchées par le conflit.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2015) (227)

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik