Ecoutez Radio Sputnik
    Bashar el-Assad

    Expert: Moscou ne lâchera pas Assad pour du pétrole

    © REUTERS / Handout via Reuters
    International
    URL courte
    0 793
    S'abonner

    La position de la Russie n'est pas dictée par des calculs économiques, mais par les principes de sa politique extérieure.

    La Russie ne renoncera pas au soutien qu'elle apporte au gouvernement de Bachar el-Assad en Syrie, estime Elena Souponina, conseillère du directeur de l'Institut russe d'études stratégiques. Selon elle, l'Arabie saoudite n'est pas en mesure d'influer considérablement à elle seule sur les cours du pétrole. 

    "Dans un avenir proche, la position de la Russie ne changera sous aucun prétexte. Cette position ne se fonde pas sur des calculs économiques, mais sur les principes de la politique internationale de la Russie et sa vision de la situation au Proche-Orient. L'essentiel, ce n'est pas l'économie, mais la grande politique", a déclaré l'expert.  

    Le New York Times a annoncé mercredi, citant des sources anonymes, que l'Arabie saoudite réduirait sa production pétrolière, ce qui pourrait provoquer une hausse des prix du pétrole, si la Russie cessait de soutenir le gouvernement de Bachar el-Assad.  

    Selon Mme Souponina, cette idée pourrait en effet être formulée.  

    "D'après les informations dont je dispose, les Saoudiens ont émis cette suggestion à plusieurs reprises dans leurs contacts avec les plus hauts dirigeants russes, mais ils se sont toujours heurtés à un refus catégorique", a-t-elle affirmé.  

    "Les Saoudiens et les Américains prennent leurs rêves pour des réalités en s'efforçant de convaincre tout le monde qu'ils sont à même de modifier les prix du pétrole comme bon leur semble. Riyad n'est pas en mesure de faire monter seul les cours du brut", a conclu l'expert.

    Lire aussi:

    USA-Arabie saoudite: les relations risquent de se dégrader
    L'Arabie saoudite fait monter les prix du pétrole
    Tags:
    pétrole, Bachar el-Assad, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik