International
URL courte
0 91
S'abonner

Des hommes armés ont pris d'assaut le gisement pétrolier de Mabrouk, situé à 170 km au sud de la ville de Syrte, dans la nuit de mardi à mercredi. Selon les médias, l'attaque aurait fait quatre morts.

Le groupe djihadiste Etat islamique serait à l'origine de l'attaque mardi contre le champ pétrolier libyen exploité par le groupe français Total, ont rapporté mercredi les médias se référant à une source diplomatique française.

Des hommes armés ont pris d'assaut le gisement pétrolier de Mabrouk, situé à 170 km au sud de la ville de Syrte, dans la nuit de mardi à mercredi. 

Selon les médias, l'attaque aurait fait quatre morts. D'après la source, "il n'y avait aucun ressortissant français ou occidental". Les employés occidentaux ont quitté le champ pétrolier en 2013 pour des raisons de sécurité.

Le gisement est géré conjointement par Total et la NOC, une compagnie étatique.

La Libye traverse une crise profonde depuis le renversement et l'assassinat de son dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Un conflit violent oppose les forces modérées soutenues par l'armée aux partis islamistes radicaux appuyés par d'anciens rebelles.

Lire aussi:

Assaut contre un hôtel en Libye: cinq otages étrangers tués (médias)
Libye: l'UE veut décréter un embargo pétrolier pour contraindre les belligérants à la paix
Libye: l'Onu plaide pour un cessez-le-feu en vue d'entamer la réconciliation
Tags:
pétrole, Total, Syrte, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook