International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 75
S'abonner

Près de 300 ressortissants chinois combattent actuellement dans les rangs de l'EI.

Trois membres chinois de l'Etat islamique ont été exécutés en 2014 après avoir tenté de faire défection, rapportent les médias chinois.

Un des combattants chinois a été "arrêté, jugé et abattu" en Syrie en septembre dernier après avoir voulu renoncer au djihad. Les deux autres ont été décapités en décembre en Irak avec onze autres membres de l'EI en provenance de six pays du monde. Selon les médias, l'Etat islamique les accusait de trahison et de tentative de fuite.

Au total, jusqu'à trois cents ressortissants chinois combattent actuellement dans les rangs de l'EI, indiquent les médias.

Les autorités chinoises accusent les séparatistes du Mouvement islamique du Turkestan oriental d'être derrière plusieurs attaques meurtrières perpétrées dans la région du Xinjiang, dont la majorité de la population est ouïghoure, une communauté turcophone musulmane.

Pékin soupçonne le Turkestan oriental de liens avec des organisations terroristes internationales, notamment Al-Qaïda.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

L'Asie centrale a fourni à l'EI près de 4.000 hommes
La Chine menacée par un afflux d'islamistes
Al-Qaïda se met au chinois
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Tags:
Etat islamique, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook