International
URL courte
0 62
S'abonner

Des tirs d'armes de guerre ont été entendus ce lundi matin dans la cité de la Castellane, à Marseille.

Des inconnus en cagoule ont ouvert le feu sur des policiers dans le quartier marseillais de la Castellane, annonce lundi la chaîne télévisée BFMTV.

Selon la chaîne, il s’agissait de tirs au fusil d'assaut Kalachnikov. La police a cerné le quartier.

Ces tirs surviennent alors que le premier ministre, Manuel Valls, est attendu à Marseille dans la journée pour évoquer la baisse de la délinquance dans la ville et dans le département des Bouches-du-Rhône.

Il s'agirait d'un règlement de comptes entre bandes rivales : de deux groupes de cinq à dix malfaiteurs, qui se sont disputés un point de vente de drogue. La cité de la Castellane, située dans les quartiers Nord de Marseille, a la réputation d’être une véritable plaque tournante de la drogue.

 La cause de cette fusillade, qui se déroule pour la première fois en plein jour, pourrait être un contentieux lié au contrôle d'un "point de deal" du quartier marseillais de la Castellane. Selon la police, le commerce de drogue, notamment du cannabis et la cocaïne, pourrait rapporter plus 100.000 euros par mois.

 

Lire aussi:

Plusieurs milliards de numéros d’utilisateurs de Clubhouse en vente sur le Darknet
Les principales mesures du projet de loi définitivement adopté
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Macron répond aux antivax, «irresponsables» et «égoïstes»  
Tags:
Kalachnikov (fusil d'assaut), Marseille, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook