International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 776
S'abonner

Le président américain Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel se sont mis d'accord de durcir les sanctions contre la Russie si elle poursuit sa politique à l'égard de l'Ukraine.

Les Etats-Unis et l'Allemagne pourraient durcir les sanctions contre Moscou s'il poursuit sa politique à l'égard de l'Ukraine, a déclaré lundi à Washington le président américain Barack Obama à l'issue d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"L'isolement politique et économique de la Russie se renforcera si Moscou ne renonce pas à sa politique actuelle", a indiqué M.Obama lors d'une conférence de presse.

"Pendant la crise, nous avons été en contact très étroit avec les Etats-Unis et l'Europe tant sur les sanctions que sur d'autres initiatives. Et nous allons poursuivre notre dialogue. C'est le signal le plus important que nous devons envoyer à la Russie", a pour sa part indiqué Mme Merkel.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande se sont rendus à Moscou le 6 février dernier pour proposer un plan de règlement de la crise ukrainienne au président russe Vladimir Poutine. Les entretiens tripartites se sont déroulés à huis clos. Un sommet au "format Normandie" (Ukraine, Russie, France, Allemagne) consacré à la situation en Ukraine est prévu pour le 11 février à Minsk, en Biélorussie.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Les sanctions antirusses risquent de compromettre la stabilité en Europe
Amsterdam appelle à durcir les sanctions antirusses
Ukraine: l'UE diffère l’application des nouvelles sanctions
Sanctions: une guerre économique contre la Russie
Tags:
sanctions, Angela Merkel, Barack Obama, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook