Ecoutez Radio Sputnik
    Mevlüt Çavuşoğlu

    Ankara refuse d'adhérer aux sanctions de l'UE contre la Russie

    © AP Photo / Burhan Ozbilici
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    0 794
    S'abonner

    La Turquie ne se croit pas obligée de participer aux sanctions européennes contre la Russie qui est un important partenaire commercial d'Ankara.

    La Turquie n'entend pas adhérer aux sanctions antirusses malgré l'escalade du conflit en Ukraine, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie turque Mevlüt Çavuşoğlu. 

    "Nous ne sommes pas obligés d'adhérer aux sanctions imposées par l’Union européenne à l'encontre de la Russie", a indiqué le ministre, selon l'agence DPA qui publie des extraits de son interview que l'hebdomadaire allemand Zeit va publier jeudi.

    M.Çavuşoğlu a rappelé que la Russie était un important partenaire commercial de la Turquie.

    "Aussi, refusons-nous de participer aux sanctions antirusses. S'il faut, nous prendrons nos propres mesures", a-t-il ajouté.

    Et de faire remarquer que l'UE n'appliquait pas avec trop de zèle les sanctions contre la Russie, tout en poursuivant des rapports d'affaires avec Moscou. 

    "Est-ce que l'Allemagne ou d'autres pays européens peuvent renoncer aux livraisons de gaz russe? Soyons réalistes, chaque pays doit tenir compte de ses propres intérêts", a souligné le ministre.

    Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées à cause de la situation en Ukraine. Fin juillet 2014, l’Union européenne et les Etats-Unis sont passés des sanctions ponctuelles contre certains individus et compagnies russes à des restrictions visant des secteurs économiques entiers en Russie. Cette dernière a réagi en interdisant l'importation de produits alimentaires en provenance des pays ayant décrété des sanctions contre elle: les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    La Turquie perd son intérêt pour l'UE
    Tags:
    Mevlut Cavusoglu, sanctions, Union européenne (UE), Russie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik