International
URL courte
15513
S'abonner

L’Union européenne pense à "fournir des informations crédibles et concurrentielles pour offrir des alternatives" à la "propagande" russe.

Par leurs dernières démarches en matière de politique informationnelle, les pays de l’Union européenne reconnaissent indirectement l'efficacité de la "propagande" russe, a relevé mercredi Vladimir Tchijov, délégué permanent de la Russie auprès de l'UE.

"Je ne dirais pas que nous perdions la +guerre de l’information+, non (…) L'agitation de nos partenaires (en Europe, ndlr) qui s'efforcent de contrer la +propagande+ russe est une reconnaissance indirecte de son efficacité", a déclaré le diplomate sur la chaîne de télévision Rossia 24.

M.Tchijov a évoqué à titre d'exemple le récent message, adressé par quatre pays de l'UE à la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini. La Grande-Bretagne, le Danemark, l'Estonie et la Lituanie y ont appelé à dresser un plan pour répondre à la "campagne de propagande" russe, dans le contexte de la crise ukrainienne, en lançant notamment une chaîne de télévision paneuropéenne en russe.

Les quatre pays signataires ont exhorté l'UE à "fournir des informations crédibles et concurrentielles pour offrir des alternatives aux populations russophones et à celles utilisant les médias d'Etat russes".

Lire aussi:

Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparé, selon Agnès Buzyn
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Tags:
propagande, Union européenne (UE), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook