Ecoutez Radio Sputnik
    Fusillade à Copenhague le 14 février 2015

    Fusillades à Copenhague: la police pense avoir abattu l'auteur

    © REUTERS/ Martin Sylvest/Scanpix Denmark
    International
    URL courte
    0 1761617

    L'auteur des deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés cette nuit à Copenhague a été abattu par la police.

    L'auteur des deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise a été abattu par la police, a annoncé dimanche aux journalistes Torben Moelgaard Jensen, porte-parole de la police.

    "Nous pensons qu’il s'agit du même homme qui est l'auteur des deux fusillades", a indiqué le porte-parole lors d'une conférence de presse.

    Lors de la première attaque, vers 15h00 GMT, un homme a criblé de balles un centre culturel où se tenait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, faisant un mort dans l'assistance, un homme âgé de 55 ans, et blessant trois policiers.

    Par la suite, des coups de feu ont retenti après minuit (23h00 GMT) près de la synagogue de Copenhague. Une personne a été mortellement blessée à la tête, un policier a été blessé à la jambe et un autre au bras.

    Selon une association communautaire juive, le jeune homme tué était un juif qui surveillait les accès à l'édifice pendant qu’une cérémonie avait lieu à l'intérieur.

    Après la première fusillade  Helle Thorning-Schmidt, la chef du gouvernement danois, a dénoncé "un acte de violence cynique" et estimé que "tout porte à croire que la fusillade (…) était un attentat politique et de ce fait un acte terroriste"

    Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé qu'il allait se rendre "dans les meilleurs délais" à Copenhague.

    François Hollande dans un communiqué a exprimé à la Première ministre danoise "toute la solidarité de la France dans cette épreuve" à la suite de cet "attentat".

    Laurent Fabius déclare dans un communiqué:

    "Une attaque terroriste a visé une réunion publique à Copenhague, à laquelle participait l'ambassadeur de France au Danemark. Je condamne avec la plus grande fermeté cet attentat. La France se tient aux côtés des autorités et du peuple danois dans la lutte contre le terrorisme"

    Le chef du gouvernement français Manuel Valls s'exprime dans son twitter:

    Lire aussi:

    Europe, une année d'épreuves difficiles (expert)
    Après les attentats de Paris, Moscou n'est plus le problème n°1 de l'UE
    France: endiguer la montée de l'antisémitisme (Intérieur)
    Fusillade au siège de Charlie Hebdo à Paris
    Tags:
    synagogue, fusillade, Manuel Valls, Laurent Fabius, François Hollande, Copenhague
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik