International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 568
S'abonner

Parmi les entités visées figure le groupe pétrolier public Rosneft.

Le Canada a introduit des sanctions à l'encontre de 37 personnes et 17 organisations russes et ukrainiennes "en réponse aux récentes actions des indépendantistes du Donbass", lit-on sur le site officiel du premier ministre canadien Stephen Harper.

Les sanctions concernent notamment le groupe public Rosneft, premier producteur russe de pétrole. Parmi les individus sanctionnés figurent le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov, le patron du holding russe de hautes technologies Rostec Sergueï Tchemezov et le directeur général de l'agence Rossiya Segodnya Dmitri Kisselev, ainsi que les députés de la Douma Joseph Kobzone (Russie unie) et Valeri Rachkine (Parti communiste).

La nouvelle "liste noire" canadienne inclut également les noms de cinq hauts responsables de l'état-major général des forces armées russes, dont son chef adjoint Andreï Kartapolov.

Les sanctions sont également introduites contre plusieurs responsables politiques et militaires des "républiques populaires" du Donbass, dont le commandant adjoint des forces de la "république de Donetsk" Edouard Bassourine.

 

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Crise ukrainienne: le Canada adopte de nouvelles sanctions
Ukraine: le Canada prêt à imposer de nouvelles sanctions contre la Russie
Crise ukrainienne: le Canada impose de nouvelles sanctions
Sanctions antirusses: le Canada renonce à lancer un satellite militaire
Tags:
sanctions, Rosneft, Sergueï Tchemezov, Anatoli Antonov, Dmitri Kisselev, Stephen Harper, Canada, Donbass, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook