International
URL courte
Situation dans le Donbass (2015) (227)
0 6112
S'abonner

Les forces pro-Kiev subissent des pertes "énormes" liées à des tirs fratricides, selon un instructeur militaire.

Plus de 50% des pertes humaines subies par l'armée ukrainienne lors du conflit dans le Donbass sont liées à de mauvais équipements ainsi qu'à des tirs amis, écrit le journal britannique Sunday Times.

L'hebdomadaire cite un instructeur militaire britannique d'origine ukrainienne qui avaient entraîné des unités de la Garde nationale dans une période entre mai 2014 et janvier 2015.

Selon l'interlocuteur du journal, les forces pro-Kiev sont essentiellement composées "de volontaires et de conscrits" et subissent des pertes "énormes" liées à des tirs fratricides ainsi qu'à une expérience insuffisante d'utilisation des armes.

Les défaites militaires des troupes gouvernementales sont provoquées par des erreurs commises par le commandement et le manque de compétences et de discipline au sein des militaires, estime la source.

"Il y a une trentaine de bataillons de volontaires et un certain nombre d'unités régulières, mais chaque groupe mène sa propre guerre. Ils n'ont pas de commandement central, ils n'ont même pas de fréquences radio communes, ce qui rend la communication impossible", avoue l'instructeur.

"Tout ce que je ai vu en Ukraine était contraire à tout ce que j'avais appris dans l'armée britannique", indique-t-il.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2015) (227)

Lire aussi:

«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Manifestations anti-pass sanitaire: la liberté de la presse «entravée»
Empoisonnement présumé de Navalny: les services secrets russes connaissent «une partie de la vérité»
Tags:
Ukraine, Donbass
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook