International
URL courte
0 952
S'abonner

Selon la directrice générale du FMI, la Russie n'a pas intérêt à ce que l'Ukraine s'effondre économiquement.

La Russie ne souhaite pas l'effondrement économique de l'Ukraine, a estimé mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine MSNBC.

"Je pense que la Russie ne veut pas que l'Ukraine s'effondre parce que ce ne serait pas dans son intérêt, parce qu'elle est un fournisseur, parce qu'elle est un créancier, parce qu'elle veut être payée et remboursée au bout du compte", a déclaré Mme Lagarde.

Et de souligner que la communauté internationale, y compris le FMI, apportait un soutien financier "massif" à Kiev mais que tout allait dépendre de la stabilisation de l'est de l'Ukraine et de la fin du conflit.

La patronne du FMI a rappelé que le Fonds devait notamment contribuer au plan de soutien financier à l'Ukraine à hauteur de 17, milliards de dollars.

"Au total, l'aide ainsi obtenue représente sur quatre ans +un paquet de financements+ estimé à 40 milliards de dollars pour l'économie ukrainienne", a-t-elle précisé.

Le FMI avait déjà accordé en avril dernier 17 milliards de dollars d'aide d'urgence à l'Ukraine, mais ce programme s'est avéré insuffisant face à l'aggravation de la crise économique et à la poursuite du conflit armé dans l'est industriel du pays.

Lire aussi:

Ukraine/est: Washington défend ses objectifs économiques (analyste)
Le défaut de l’Ukraine est imminent
Ukraine: la situation économique évoquée entre Poutine et Lagarde
Economie ukrainienne avant et après Maïdan
Tags:
Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook