International
URL courte
0 281
S'abonner

L'offensive a été lancée depuis deux positions le long de la frontière entre le Niger et le Nigeria.

Les armées nigérienne et tchadienne ont lancé une vaste offensive militaire contre les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, rapportent dimanche les agences occidentales.

"Très tôt ce matin, les troupes nigériennes et tchadiennes ont déclenché une offensive contre Boko Haram", indiquent les médias citant un communiqué diffusé par le gouvernement nigérien.

L'offensive a été lancée depuis deux positions différentes le long de la frontière entre le Niger et le Nigeria: dans la zone de Bosso, qui jouxte la rive ouest du lac Tchad, et près de la ville de Diffa.

Selon la radio locale Anfani, "plus de 200 véhicules, soit des tout-terrain équipés de mitrailleuses, des chars, des ambulances, des citernes d'eau et des camions de transport de logistique" se sont dirigés vers la frontière nigériane.

Samedi et dimanche matin, des avions ont pilonné des positions de Boko Haram proches de la rivière Komadougou Yobé.

Cette offensive terrestre et aérienne fait suite aux récentes déclarations du chef de Boko Haram Abubakar Shekau proclamant le rattachement du groupe à l'Etat islamique.

Le groupe Boko Haram, qui aspire à créer un Etat islamique dans le nord musulman du Nigeria, a revendiqué des dizaines d'attentats et d'enlèvements massifs perpétrés dans le pays. Depuis 2009, les attaques de Boko Haram ont fait plus de 13.000 morts.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Tags:
Boko Haram, Niger, Tchad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook