International
URL courte
21805
S'abonner

Le Vietnam a qualifié d'ingérence dans ses affaires intérieures la démarche des Etats-Unis, qui ont demandé à Hanoï de fermer l'aérodrome de Cam Ranh aux avions-ravitailleurs russes.

La demande d'interdire à Moscou l'accès à la base aérienne de Cam Ranh utilisée pour le ravitaillement de bombardiers stratégiques russes n'est autre qu'une ingérence dans les affaires intérieures du Vietnam, estime le colonel Le The Mau, expert de l'Institut vietnamien de stratégie militaire.  

"La Russie est un partenaire stratégique du Vietnam. Nous développons notre coopération technico-militaire qui prévoit, entre autres, l'utilisation de l'aérodrome de Cam Ranh par des avions-ravitailleurs russes", a déclaré Le The Mau à l'agence Sputnik. 

Les Etats-Unis ont auparavant demandé au Vietnam d'interdire à la Russie d'utiliser l'ancienne base aérienne américaine de Cam Ranh pour ravitailler les bombardiers porteurs d'armes nucléaires. 

Selon l'expert, les avions-ravitailleurs "ne sont pas des appareils militaires" et les fonctions techniques qu'ils remplissent "s'inscrivent parfaitement dans le cadre des services internationaux fournis par la base de Cam Ranh".  

"Quant à l'exigence de Washington, elle ne peut être considérée que comme une ingérence dans les affaires intérieures du Vietnam, Etat souverain qui détermine lui-même sa politique de coopération avec ses partenaires et amis", a souligné l'expert.  

Le commandant de l'armée américaine du Pacifique, le général Vincent Brooks, avait antérieurement déclaré que des bombardiers russes effectuaient des "vols provocateurs", y compris autour de l'île de Guam qui abrite une importante base aérienne américaine. Selon M. Brooks, les bombardiers russes évoluant autour de Guam sont réapprovisionnés en vol par des avions-ravitailleurs russes décollant de l'aérodrome de Cam Ranh.  

Construit par des militaires américains pendant la guerre du Vietnam, cet aérodrome a été utilisé après la guerre par les forces aériennes de l'URSS et de la Russie.  

En 2004, une partie de la base de Cam Ranh a été rénovée pour accueillir un aéroport civil. Depuis décembre 2009, ce dernier reçoit des vols internationaux.

Lire aussi:

Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
«La France est soumise»: Onfray critique la réaction de la France suite aux insultes proférées par Erdogan
Tags:
Cam Ranh (aérodrome), Vietnam, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook