Ecoutez Radio Sputnik
    Alexandre Zakhartchenko (à droite) et Igor Plotnitski

    Lettre ouverte des leaders insurgés à François Hollande et à Angela Merkel

    © Sputnik . Sergei Averin
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 1407

    Communiqué conjoint d'Alexandre Zakhartchenko et d'Igor Plotnitski, chefs des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR), adressé au président français François Hollande et à la chancelière allemande Angela Merkel

    Madame la Chancelière, Monsieur le Président!

    Nous sommes contraints de vous demander, en tant que garants des accords de Minsk, de faire pression sur les autorités ukrainiennes, jusqu'à adopter des sanctions individuelles et économiques, pour les pousser à remplir les termes des accords approuvés par le Groupe de contact le 12 février dernier à Minsk avec votre participation active.

    L'Ukraine sabote ouvertement et ne remplit pas les engagements pris. Premièrement, les militaires ukrainiens ne respectent pas le calendrier de retrait des armements lourds et ne fournissent pas d'informations sur la zone de nouveau déploiement, ce dont attestent les observateurs de l'OSCE.

    Deuxièmement, et surtout, le parlement ukrainien (Rada) n'a même pas initié la procédure d'examen du décret indiquant la liste des zones des régions de Donetsk et de Lougansk bénéficiant de droits spécifiques conformément à la loi ukrainienne sur le statut particulier du Donbass. Sachant que le délai de 30 jours accordé pour mettre en œuvre cette décision, conformément à la "feuille de route" également approuvée dans les accords de Minsk, expire demain le 14 mars.

    Protestation devant la Banque nationale ukrainienne
    © Sputnik . Konstantin Vechorek
    Nous confirmons notre engagement à respecter les accords de Minsk et notre disposition au règlement du conflit politique total et exhaustif.

    En outre, nous voulons attirer votre attention sur le fait que contrairement aux accords de Minsk, le blocus économique de nos Républiques de la part du régime de Kiev perdure et se renforce.

    L'Allemagne et la France ont promis de contribuer au recouvrement de l'infrastructure bancaire dans la région. Mais Kiev, d'une part, rejette votre aide et, de l'autre, ne fait rien pour que le système bancaire fonctionne dans nos Républiques.

    En raison de l'agression militaire de l'Ukraine, l'économie de nos Républiques est au seuil de l'effondrement, les retraites et d'autres prestations sociales ne sont toujours pas versées. Le déficit de la hryvnia (la monnaie ukrainienne) est devenu si fort que les citoyens et les petites entreprises paient avec toutes les autres devises disponibles – euros, dollars, roubles.

    Étant donné que Kiev n'a pas l'intention d'entreprendre la moindre action pour redresser la situation économique, nous nous adressons à vous en tant que garants du respect des accords de Minsk pour demander:

    1. L'envoi à Donetsk et à Lougansk de spécialistes de vos pays pour une aide méthodique dans le recouvrement du système bancaire du Donbass. De notre côté, nous garantissons la sécurité à vos spécialistes et leurs accompagnateurs.

    2. L'interdiction de séjour en Union européenne pour des crimes contre l'humanité commis à l'égard de notre peuple, pour les violations en masse des droits de l'homme, pour l'éradication de la population civile par la terreur militaire et le blocus économique aux citoyens ukrainiens suivants: Iatseniouk, Poltorak, Tourtchinov, Avakov, Lojkine, Kolomoïski.

    3. La suspension de l'aide financière au gouvernement antipopulaire Iatseniouk-Avakov jusqu'à ce qu'il assure les conditions pour lever le blocus économique du Donbass et régler politiquement le conflit.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Совместное обращение глав ДНР и ЛНР Захарченко и Плотницкого к президенту Франции Олланду и Канцлеру ФРГ Меркель
    Politologue US: Kiev pratique une politique suicidaire
    Conseiller du président ukrainien: des toxicomanes et des idiots envoyés sur le front
    Officiers ukrainiens: "l’état-major est l'ennemi de l’armée"
    Tags:
    Alexandre Zakhartchenko, Igor Plotnitski, François Hollande, Angela Merkel, France, Ukraine, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik