International
URL courte
0 242
S'abonner

De premiers incidents ont eu lieu tôt ce mercredi matin dans les rues de Francfort, où des milliers de manifestants anti-austérité comptent protester contre la politique de la Banque centrale européenne (BCE) qui inaugure son nouveau siège.

La mairie de la ville a été la cible de jets de pavés, plusieurs vitres du rez-de-chaussée criblées d'impacts, a annoncé un porte-parole de la police municipale. Huit policiers ont été blessés par des jets de pierres et 80 ont été aspergés de gaz irritants, a indiqué une porte-parole de la police, sans plus de précision. Devant un commissariat du centre de Francfort, quatre voitures de police ont été incendiées, a constaté l'AFP, alors que les hélicoptères survolaient la ville. Sept voitures de police ont été incendiées et sept autres caillassées, selon un bilan de la police. Quatre voitures individuelles avaient aussi été incendiées pendant la nuit.

Les organisateurs de la manifestation attendent au moins 10.000 manifestants, dont un train spécialement affrété en provenance de Berlin transportant 800 militants. 60 bus en provenance de 39 villes européennes ont également fait route vers Francfort. La police francfortoise a mobilisé plusieurs milliers d'hommes, des dizaines de canons à eau ainsi que des hélicoptères pour encadrer l'événement.

Lire aussi:

La BCE lance son programme d'assouplissement quantitatif
Face à un risque de déflation, la BCE rachète 1.100 mds EUR de dettes
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Tags:
protestations, Banque centrale européenne (BCE), Allemagne, Francfort-sur-le-Main
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook