Ecoutez Radio Sputnik
    Dniepropetrovsk

    Ukraine: les insurgés invitent Kolomoïski à créer une république indépendante

    © Sputnik. Andrei Iglov
    International
    URL courte
    1697

    Le conflit entre le président ukrainien Piotr Porochenko et les oligarques risque de provoquer un "morcellement féodal" de l'Ukraine.

    Le milliardaire ukrainien Igor Kolomoïski, qui vient de quitter le poste de gouverneur de la région ukrainienne de Dniepropetrovsk (est), pourrait y créer la république indépendante, estime le président de la république autoproclamée de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko.

    "Je propose à M.Kolomoïski de créer la République Kolomoïski de Dniepropetrovsk (DRK). Ce serait une décision juste (…). M.Kolomoïski contrôle déjà ce territoire, il a un pouvoir réel et Kiev est obligé de dialoguer avec lui", a indiqué mardi M.Zakhartchenko à RIA Novosti.

    Le 22 mars dernier, M.Kolomoïski, deuxième homme le plus riche de l'Ukraine et considéré comme l'une des personnalités les plus influentes du pays, a reconnu que les dirigeants des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, Alexandre Zakhartchenko et Igor Plotnitski, disposaient d'un pouvoir réel et pourraient remporter les nouvelles élections régionales conformes aux lois ukrainiennes si celles-ci étaient organisées. Il a en outre rappelé qu'entre 1,5 et 2 millions de citoyens ukrainiens résidaient dans les républiques DNR et LNR, non reconnues par Kiev.

    Piotr Potochenko et combattants de la garde nationale (archives)
    Service de presse du président ukrainien
    Selon Denis Pouchiline, représentant de la DNR aux négociations de Minsk sur le règlement de la crise ukrainienne, ces déclarations de M.Kolomoïski ont porté un coup dur au prestige du président ukrainien Piotr Porochenko.

    Le président Porochenko a accepté mercredi la démission de M. Kolomoïski du poste de gouverneur de la région de Dniepropetrovsk qu'il occupait depuis mars 2014. Les relations entre MM.Porochenko et Kolomoïski se sont dégradées suite à l'adoption le 19 mars par la Rada suprême (parlement ukrainien) d'amendements à la Loi sur les sociétés par actions, privant M.Kolomoïski du contrôle d'Ukrnafta, fondatrice et seule actionnaire de la société Ukrtransnafta, propriétaire des oléoducs nationaux. Le conseil de surveillance d'Ukrtransnafta a démis un protégé de Kolomoïski, Alexandre Lazorko, de ses fonctions de président du conseil d'administration de la société. Le milliardaire, accompagné d'hommes armés, a accouru au siège d'Ukrtransnafta et a qualifié la démission de son protégé de "prise de contrôle illégale de l'entreprise".

    Igor Kolomoїski
    © REUTERS/ Valentyn Ogirenko/Files
    Des experts constatent la féodalisation de la vie politique et sociale de l’Ukraine. "Les démarches de M.Kolomoïski s'expliquent par le fait que les oligarques sont parfaitement conscients qu'il n'y aura pas de confrontation armée. Le pouvoir central a cessé d'être un acteur important sur la scène politique ukrainienne", a déclaré l'analyste politique Sergueï Slobodtchouk à la chaîne de télévision RT.

    Lire aussi:

    Ukraine: l'oligarque Kolomoїski démissionne de son poste de gouverneur
    Journal: en Ukraine, la guerre des oligarques a commencé
    Ukraine: Porochenko envoie des troupes contre le gouverneur de Dniepropetrovsk
    Où va l'argent des oligarques ukrainiens?
    Tags:
    République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Igor Kolomoïski, Alexandre Zakhartchenko, Dniepropetrovsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik