International
URL courte
Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)
0 472
S'abonner

Pendant sa présidence, Moscou œuvrera à la création de la nouvelle Banque des BRICS pour le développement.

La Russie est devenue mercredi présidente des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) pour une période d'un an. 

La Russie envisage d'assurer "la transformation de cette association en mécanisme de coopération stratégique sur les questions clés de la politique et économie mondiale", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. 

Pendant sa présidence, Moscou œuvrera au développement du fonds de stabilisation des réserves monétaires et de la nouvelle Banque des BRICS dont la création a été décidée lors du sommet de Fortaleza (Brésil) en été 2014. La nouvelle institution financera les projets dans les pays émergents et les pays fondateurs. Dotée d'un capital de 100 milliards de dollars, la banque devrait commencer à fonctionner d'ici la fin de 2015. 

Selon l'ambassadeur itinérant russe Vadim Loukov, plusieurs pays non membres des BRICS manifestent de l'intérêt pour la Banque de développement des BRICS, la première à être créée sans la participation des pays occidentaux, en vue d'y adhérer. 

la Russie étudie également 37 autres projets multilatéraux importants, notamment dans le domaine des infrastructures, que les BRICS pourraient lancer dans le cadre de sa présidence, a annoncé Sergueï Katyrine, président du Conseil d'affaires des BRICS depuis le 1er avril et président de la Chambre de commerce et d'industrie de Russie. 

Début juillet, la Russie accueillera un sommet des BRICS à Oufa, en Bachkirie (Oural méridional). 

Les BRICS représentent 26% de la surface terrestre et 42% de la population mondiale. En 2013, les BRICS ont représenté 16,1% des échanges économiques internationaux, 10,8% des dépenses militaires et 40,2% de la production d'énergie mondiale.

Dossier:
Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)

Lire aussi:

BRICS : une nouvelle brique dans l’architecture financière mondiale
Les BRICS : l’alternative globale
Une Assemblée parlementaire pour les Brics?
Tags:
BRICS, Russie, Nouvelle banque de développement (NDB)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook