Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Liberté d'expression en Lettonie: le maire de Riga veut saisir la CEDH

    International
    URL courte
    0 383
    S'abonner

    Le maire de Riga veut porter plainte devant la Cour européenne des droits de l'homme pour violation de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux en Lettonie.

    Le maire de Riga Nils Usakovs envisage de saisir la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour violation de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux en Lettonie, a annoncé un porte-parole de la Diète de Riga à l'agence Sputnik. 

    "Je n'ai jamais pensé que j'aurais à saisir la Cour européenne des droits de l'homme pour défendre la liberté d'expression sur les réseaux sociaux. Mais je dois le faire", a indiqué M. Usakovs sur sa page Facebook.  

    Selon lui, à la veille des élections législatives en Lettonie en octobre 2014, il a appelé sur les réseaux Twitter et Facebook à voter pour son parti Centre de l'harmonie (Saskaņas Centrs). La justice lettone a trouvé qu'il s'agissait d'une violation des règles de propagande électorale et a condamné le maire à 50 euros d'amende. Ce dernier a fait appel du jugement, mais son appel a été rejeté. 

    "Je pense qu'il s'agit d'une restriction grossière de la liberté d'expression. La décision du tribunal letton concerne des milliers d'utilisateurs de réseaux sociaux qui ont activement appelé ces dernières années sur leurs pages à voter pour différents partis", a indiqué M. Usakovs. 

    Il estime que la CEDH est la seule juridiction capable d'annuler ce jugement. 

    "Tout habitant de la Lettonie a le droit d'utiliser sa page des réseaux sociaux pour appeler à voter pour ou contre tout parti et tout candidat. Force est de constater que la Cour européenne des droits de l'homme est actuellement le seul endroit où il soit possible de le prouver", a écrit le maire de Riga.

    Chef du parti Centre de l'harmonie, Nils Usakovs est le premier russophone à diriger la mairie de Riga dans l'histoire de la Lettonie.

    Lire aussi:

    Pays baltes: l'Otan veut "militariser" les réseaux sociaux
    Riga: le maire russophone compte promouvoir les liens avec Moscou
    Crise: le maire de Riga exhorte à utiliser le potentiel économique russo-letton
    Stalinisme: le maire de Riga appelle à ne pas accuser les soldats soviétiques
    Tags:
    Centre de l'harmonie (Saskaņas Centrs), Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Nils Usakovs, Riga, Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik