International
URL courte
0 535
S'abonner

Amnesty International publie un nouveau rapport accablant sur les pays où la peine de mort est appliquée le plus souvent, les Etats-Unis sont au top-10.

Amnesty International a publié mercredi 1er avril son rapport annuel sur la peine de mort mise en application dans le monde. L'ONG lutte énergiquement pour l'abolition de la peine capitale et les Nations unies ne cessent non plus à œuvrer en ce sens.

Or, bien des Etats recourent encore régulièrement à des exécutions à titre de châtiment. Après la publication de ce rapport accablant, la presse occidentale s'est empressée de rapporter l'information sur les pays où la peine de mort est appliquée le plus souvent. Quatre pays sont en haut du sombre palmarès des Etats ayant exécuté le plus d'individus. L'Arabie saoudite, l'Iran, le Pakistan et l'Irak ont été particulièrement stigmatisés.

Rien d'étonnant, ce sont des "pays-voyous" qui sont en permanence critiqués pour une multitude d'autres raisons. L'Occident à l'habitude de les condamner. Dans le même temps, la presse occidentale passe sous silence le fait que les Etats-Unis font partie des dix "bourreaux" les plus actifs du monde, tout en prétendant au titre de leader mondial et imposant leurs règles aux autres. 

Qui plus est, les Etats-Unis ne font pas qu'exécuter des gens, mais recourent aussi à des méthodes anciennes, extrêmement cruelles. Ainsi, l'Utah est devenu, le 23 mars dernier, le premier Etat américain à rétablir les pelotons d'exécution pour les condamnés à mort, en cas de pénurie de produits d'injection létale. 

Le temps est sans doute venu pour que le monde occidental modifie son attitude envers les Etats-Unis et qu'Amnesty International porte ce pays sur sa liste des "bourreaux mondiaux".

Lire aussi:

Le Pakistan lève le moratoire sur la peine de mort
Pakistan: exécution de quatre condamnés à mort, dont un Russe
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
peine de mort, ONU, Amnesty International, Irak, Pakistan, Iran, Arabie Saoudite, Occident, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook