Ecoutez Radio Sputnik
    La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini

    Nucléaire: l'UE suspendra les sanctions si Téhéran remplit ses engagements

    © AFP 2019 Fabrice Coffrini
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    0 103

    L'UE et les Etats-Unis sont prêts à suspendre leurs sanctions si Téhéran remplit ses engagements, selon Federica Mogherini.

    L'Union européenne et les Etats-Unis suspendront  leurs sanctions économiques et financières lorsque l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) aura constaté que l'Iran s'est soumis à toutes ses obligations, a déclaré jeudi la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini à Lausanne.

    "L'Union européenne suspendra la mise en œuvre de toutes les sanctions économiques et financières liées au nucléaire et les Etats-Unis feront de même lorsque l'AIEA aura constaté que l'Iran respecte tous ses engagements", a indiqué Mme Mogherini à l'issue des négociations entre les Six médiateurs internationaux  et l'Iran qui se sont achevés à Lausanne.

    Les négociateurs de Téhéran et du groupe des six (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni + Allemagne) ont mis au point jeudi à Lausanne un accord politique cadre qui ouvre la voie à un possible règlement définitif du contentieux d’ici le 30 juin.

    Selon une source occidentale, proche du dossier, il s'agit d'un accord enregistré entre le groupe 5+1 et Téhéran pour que plus des 2/3 de la capacité d'enrichissement d'uranium actuelle de l'Iran soient suspendues et contrôlées pendant dix ans.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    Nucléaire: Obama veut un contrôle "sans précédent" des ententes avec l’Iran
    Mogherini: l'Iran et les Six d'accord sur des points clé en vue d'un accord final
    Iran: la vie après les sanctions
    Programme nucléaire iranien: les négociations entrent dans la dernière ligne droite
    Tags:
    Six médiateurs internationaux, sanctions, programme nucléaire iranien, Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Union européenne (UE), Federica Mogherini, Lausanne, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik