International
URL courte
Nucléaire iranien (2015) (124)
0 1151
S'abonner

La levée des sanctions internationales visant Téhéran apportera des milliards de dollars à la "machine de terreur" iranienne, estime Benjamin Netanyauhu.

Un éventuel accord entre l'Iran et les Six sur le programme nucléaire de Téhéran entraînerait une course aux armements parmi les Etats sunnites, a annoncé le premier ministre israélien Benjamin Netanyauhu.

"Si cet accord est signé, cela débouchera sur une course aux armements avec les pays sunnites, ou une course aux armements nucléaires au Proche-Orient", a déclaré le chef du gouvernement hébreu sur les ondes de la chaîne américaine NBC.

"Cet accord permettrait à l'Iran d'avoir toujours les capacités de produire plusieurs bombes atomiques. Après l'éventuelle levée des sanctions, l'Iran obtiendra des milliards de dollars qui ne seront pas utilisés pour des écoles, des routes ou des hôpitaux, mais pour financer sa machine de terreur à travers le monde et sa machine militaire à l'oeuvre actuellement pour conquérir le Proche-Orient", a indiqué M.Netanyahu.

Les Six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l'Iran ont conclu jeudi un accord d'étape sur le nucléaire iranien. Selon les termes de l'accord-cadre, qui ne sont pas tous rendus publics, la capacité d'enrichissement d'uranium de l'Iran devra être réduite.

La République islamique pourra conserver 6.000 centrifugeuses (contre 19.000 actuellement) et les sanctions seront progressivement levées, "en fonction des engagements de l'Iran". Les négociations vont se poursuivre jusqu'au 30 juin.

Selon le premier ministre israélien, l'accord négocié aujourd'hui en Suisse est une "affaire de rêve pour l'Iran et un cauchemar pour le reste du monde".

Auparavant, dans un entretien téléphonique avec le président américain Barack Obama, M.Netanyahu a déclaré que l'accord avec Téhéran sur son programme nucléaire menaçait l'existence d'Israël.

Dossier:
Nucléaire iranien (2015) (124)

Lire aussi:

Nucléaire iranien : une sensation attendue
Mogherini: l'Iran et les Six d'accord sur des points clé en vue d'un accord final
Nucléaire: l'UE suspendra les sanctions si Téhéran remplit ses engagements
Nucléaire iranien: un accord qui donne de l’espoir, selon Moscou
Tags:
Benjamin Netanyahu, Barack Obama, Russie, France, États-Unis, Chine, Allemagne, Proche-Orient, Israël, Iran, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook