Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel et Vladimir Poutine

    Asia Times: Berlin doit se joindre au partenariat russo-chinois

    © Sputnik . Service de presse du président russe
    International
    URL courte
    0 1123

    Le journaliste Pepe Escobar plaide pour un marché eurasiatique uni.

    Le gouvernement d'Angela Merkel ferait mieux de se joindre au partenariat entre Moscou et Pékin au lieu de chercher à l'entraver, estime le journaliste de l'Asia Times Pepe Escobar.

    Selon lui, la chancelière allemande cède aux pressions exercées par les Etats-Unis qui cherchent à isoler la Russie sur la scène internationale avec l'aide de Berlin. Si ce n'était pas le cas, l'Allemagne aurait depuis longtemps levé les sanctions imposées à l'encontre de Moscou de façon unilatérale, affirme le journaliste.

    Pour sa part, Washington met tout en œuvre pour que la Russie et l'Allemagne n'établissent pas des relations étroites et cherche à se protéger face à la menace d'une nouvelle guerre froide, tandis que Moscou semble être de plus en plus lassé par les "provocations de l'Otan", poursuit M.Escobar.

    Dans ce contexte, il rappelle que les systèmes antiaériens russes S-500 sont capables d'intercepter "tout avion et tout missile" américains. Ces systèmes, qui doivent être mis en service par l'armée dès 2017, "boucleront l'espace aérien au-dessus de la Russie", indique l'auteur.

    Dans le même temps, le journaliste exprime son scepticisme face au "mythe" de l'"agressivité" de Moscou. D'après lui, la politique conduite actuellement par Moscou ne répond qu'à des besoins d'autodéfense.

    "Moscou passera en un clin d'œil à la coopération stratégique avec l'Occident si ce dernier reconnaît les intérêts de Moscou dans le domaine de la sécurité", assure le journaliste.

    Il dénonce également les allégations selon lesquelles les sanctions occidentales ont porté un coup grave à l'économie russe et invite l'UE, la Russie et la Chine à former un marché eurasiatique uni, ce qui a été déjà proposé par Vladimir Poutine à Berlin il y a quelques années.

    "Et qu'est-ce que proposent les néoconservateurs américains? Une guerre nucléaire sur le territoire européen?", s'interroge M.Escobar.

    Lire aussi:

    Le rapprochement Russie-Chine, erreur stratégique des USA
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Tags:
    Pepe Escobar, Chine, États-Unis, Russie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik