Ecoutez Radio Sputnik
    Situation dans le Donbass

    USA: positions fortes de ceux qui veulent la guerre avec la Russie

    © Sputnik . Dan Levy
    International
    URL courte
    0 848
    S'abonner

    L'envoi d'un contingent de paix en Ukraine serait utile, mais les nombreux partisans d'une ligne ferme des Etats-Unis envers Moscou ne veulent pas la fin des hostilités dans le sud-est ukrainien, estiment des experts.

    Les perspectives d'une mission internationale de maintien de la paix en Ukraine sont plutôt vagues, car l'Occident n'approuvera sans doute pas des observateurs refusant de fermer les yeux sur les violations du régime de cessez-le-feu par Kiev, écrit Sputnik, se référant à des experts.

    "L'envoi d'un contingent de paix international serait un pas utile vers la désescalade. (…) Pourtant, les positions de ceux qui veulent prolonger à tout prix l'état de guerre avec la Russie sont extrêmement fortes au sein des structures de pouvoir américaines", a estimé dans un entretien avec Sputnik Patrick Armstrong, fonctionnaire du gouvernement canadien.

    Et d'ajouter qu'une fois dans la zone du conflit, des unités pro-occidentales de maintien de la paix fermeraient les yeux sur les violations des Accords de Minsk par Kiev.

    "Aussi, la composition du contingent doit-elle être internationale, mais l'Occident n'admettra pas des observateurs impartiaux fixant objectivement tout ce qui se passe dans le sud-est de l'Ukraine", a indiqué l'expert.

    Un autre interlocuteur de Sputnik, Jeffrey Anderson, professeur à l'Université de Georgetown, a douté en général de l'utilité de l'envoi de soldats de la paix en Ukraine.

    "L'envoi d'une mission de maintien de la paix implique le cessez-le-feu définitif. Du moment qu'il n'y a pas de paix, la mission n'a pas quoi maintenir", a conclu l'expert.

    Lire aussi:

    Président ukrainien: le conflit militaire, une arme contre le chômage
    Journal allemand: Moscou fait plus d’efforts que Kiev pour la paix en Ukraine
    Donbass: les postes d'observation de l'OSCE doivent fonctionner jour et nuit
    Médias: l'Otan a trouvé sa "véritable vocation" dans la lutte contre la Russie
    Tags:
    Patrick Armstrong, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik