Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Melenchon

    Mélenchon: la rupture avec la Russie insupportable pour l'économie ukrainienne

    © East News. Christophe Guibbaud/ABACAPRESS.COM
    International
    URL courte
    0 869
    S'abonner

    Selon le député européen Jean-Luc Mélenchon, l'aide internationale accordée à l'Ukraine est en réalité une machine destinée à enclencher l'annexion de l'économie locale et à placer la population ukrainienne en état de choc.

    La thérapie de choc occidentale et les tentatives de rompre les liens économiques ukraino-russes ont déjà provoqué de lourdes conséquences en Ukraine, a déclaré Jean-Luc Mélenchon, dirigeant du Parti de Gauche (PG) et député européen.

    "En Ukraine, tout le travail de base de la thérapie du choc est déjà opéré. Les violences ethniques ont saccagé le pays et semé une haine dans les populations qui a brisé tous les ressorts d'action sociale collective du peuple (…). La rupture avec la Russie est insupportable par l'économie ukrainienne actuelle. Elle vit donc sous perfusion de +l'aide internationale+ qui est en réalité une machine à enclencher l'annexion de l'économie locale. On connaît. Le FMI est déjà sur place pour ça", a indiqué M.Mélenchon sur son blog.

    Selon lui, "un mémorandum est signé comme avec la Grèce d'autrefois. Y sont prévues les mesures habituelles pour placer la population sous état de choc avec toutes sortes de privations qui mettent les gens en état de lutte permanente pour la survie individuelle. Mais évidemment, la cueillette des beaux morceaux est également dans le contrat. C'est ainsi que sont prévues des mesures de pillage légal sous forme de +privatisations+ et ainsi de suite. La mise à l'écart récente de quelques oligarques qui avaient pris pied en profondeur dans le régime atteste d'une redistribution des prébendes en cours".

    L'Ukraine, qui fait face à une grave crise socio-politique, est au bord d'un défaut de paiement. Le Conseil des gouverneurs du Fonds monétaire international (FMI) a adopté un programme qui prévoit l'octroi à Kiev de 17,5 milliards de dollars à condition que l'Ukraine relève les prix de détail du gaz et du chauffage pour les utilisateurs.

    Lire aussi:

    Mélenchon: les sanctions antirusses sont des "provocations dérisoires"
    Tags:
    Fonds monétaire international (FMI), Jean-Luc Mélenchon, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik