International
URL courte
La reconnaissance et la négation du génocide arménien (110)
0 59
S'abonner

Une résolution du Parlement européen appelant la Turquie à reconnaître le génocide arménien risque de raviver les tensions entre Ankara et Bruxelles.

Une résolution du Parlement européen appelant la Turquie à reconnaître  le génocide arménien risque de détériorer les relations entre Ankara et Bruxelles, annonce un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères dont RIA Novosti a obtenu une copie.

"L'approche unilatérale du Parlement européen aux événements de 1915 risque potentiellement de détériorer les relations entre la Turquie et l'UE. Cela ne contribue pas du tout à résoudre le problème entre la Turquie et l'Arménie", indique le communiqué.

La diplomatie turque a accusé le Parlement européen de "multiplier les obstacles au rapprochement Turquie-Union européenne, et qui réitère là sa volonté de réécrire l’Histoire".

Mercredi, le Parlement européen a adopté une résolution consacrée au centenaire de la tragédie de 1915, appelant Ankara à "reconnaître le génocide arménien et ainsi jeter les bases d'une véritable réconciliation entre les peuples turc et arménien".

Selon le communiqué de la diplomatie turque, Ankara ne prend pas aux sérieux ceux qui ont adopté cette résolution.

Dossier:
La reconnaissance et la négation du génocide arménien (110)

Lire aussi:

Génocide arménien: Ankara rappelle son ambassadeur au Vatican
Génocide arménien: Paris appelle la Turquie à poursuivre "l'effort de vérité"
Génocide arménien: la Turquie présente ses premières condoléances
Génocide de 1915 : les Arméniens ne croient pas à la compassion turque
Tags:
génocide, Parlement européen, Union européenne (UE), Turquie, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook