International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
0 642
S'abonner

Environ 300 soldats américains, appartenant à la 173e brigade aéroportée, sont arrivés à Iavoriv, dans la région de Lvov, près de la frontière polonaise, et vont entraîner 900 soldats de la Garde nationale ukrainienne, a précisé l'armée dans un communiqué publié sur son site.

La Garde nationale ukrainienne, subordonnée au ministère de l'Intérieur, est composée notamment de volontaires ayant fait partie des milices d'autodéfense du Maïdan, rapporte l'AFP.

L'entraînement est censé durer six mois, et une rotation des instructeurs américains est prévue tous les deux mois, selon le communiqué.

Les soldats américains ont pour objectif d'apprendre aux soldats ukrainiens non seulement les techniques de combat, mais aussi d'"entretenir et renforcer le professionnalisme et le savoir-faire du personnel militaire", a déclaré le commandant Jose Mendez, cité dans le communiqué.

Le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, a annoncé que 300 combattants de la 173e brigade aéroportée américaine déployée à Vicence, en Italie, chargés de former les membres de la Garde nationale ukrainienne arriveront en Ukraine en avril. 

Immédiatement après la conclusion des accords de Minsk sur le règlement du conflit ukrainien, conclus entre la Russie, l'Ukraine, l'Allemagne et la France, plusieurs pays anglo-saxons (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Canada) ont annoncé l'envoi d'instructeurs en Ukraine afin de former les troupes prenant part au conflit, qui a fait plus de 6.000 morts, dont de nombreux civils.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Donbass: des instructeurs étrangers aident Kiev à préparer des provocations
Des instructeurs britanniques entament la formation de militaires ukrainiens
La Pologne enverra une centaine d'instructeurs militaires en Ukraine
Livraison d'armes à l'Ukraine
Tags:
Garde nationale de l'Ukraine, Pentagone, Jose Mendez, Steven Warren, Iavorov (région de Lvov), Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook