International
URL courte
0 521
S'abonner

Le journaliste a été assassiné à Kiev le 16 avril.

Le directeur général de l'Unesco Irina Bokova a condamné l'assassinat du journaliste ukrainien Oles Bouzina et appelé les autorités de Kiev à mener une enquête rapide sur le meurtre.

"Je condamne l'assassinat d'Oles Bouzina. Les journalistes doivent avoir la posibilité d'exercer leurs activités proffessionnelles en sécurité sans avoir peur pour leur vie (…). Les autorités doivent mettre tout en œuvre pour élucider les circonstances de ce meurtre", a déclaré Mme Bokova.

Selon elle, chaque fois qu'"un journaliste est forcé de se taire", c'est la société qui en souffre.

Journaliste ukrainien régulièrement invité à la télévision russe, Oles Bouzina, a été tué jeudi à Kiev, à l'entrée de son immeuble. Auteur de nombreux livres, il était favorable à une décentralisation de l’Ukraine et prônait le bilinguisme (ukrainien et russe) dans le pays.

L'annonce de la mort d'Oles Bouzina est intervenue au cours de la séance annuelle de questions-réponses entre le président russe Vladimir Poutine et la population. Le chef du Kremlin a souligné que la récente vague de meurtres et de suicides d'opposants en Ukraine était passée sous silence en Europe ainsi qu'aux Etats-Unis.

Lire aussi:

Le journaliste ukrainien Oles Bouzina assassiné à Kiev
Ukraine: la rédactrice en chef d'un journal assassinée
Ukraine: l'Occident devrait réagir aux meurtres politiques
Un député ukrainien raille la mémoire d’un journaliste assassiné
Tags:
UNESCO, Oles Bouzina, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook